Partenaires

IKER UMR 5478
CNRS
Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 Université de Pau et des Pays de l'Adour


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Projets en cours > Typologie sociolinguistique > Typologie des langues minoritaires historiques en Europe (fin 2014 - mi-2019)

Typologie des langues minoritaires historiques en Europe (fin 2014 - mi-2019)

L’approche pluridisciplinaire s’appuie principalement sur les sciences du langage, à travers des approches qui relèvent notamment de la macro-sociolinguistique (catégorisation et typologie sociolinguistique, aménagement linguistique, diglossie) et de la sémantique lexicale (réseaux sémantiques, prototypes, compositionnalité), et le droit (droits linguistiques, droit européen et droit constitutionnel).

Objectifs du projet

Cette recherche a pour objectif de mettre en évidence une typologie des catégories de langues minoritaires centrée sur les trois que nous avons détachées : "langue régionale", "minorité linguistique" et "langue propre". Cette typologie doit être considérée en tenant compte des origines historiques des notions et de leurs dynamiques aréologiques. Une réflexion sera menée sur les interactions en diachronie et en synchronie entre ces notions et les sous-notions qui leur sont associées dans une première approche globale d’un réseau sémantique des langues minoritaires historiques en Europe. Secondairement, une autre réflexion sera menée sur les liens entre ces trois notions centrales et leurs réseaux sémantiques et aussi celles du triangle MBL (Motivation ling. - Besoin ling. - Légitimation ling.).

Calendrier du projet

Le travail de recherche sur écrits et sur le terrain est ponctué par :

  • des ateliers pour établir des définitions de référence sur ces trois macro-notions ainsi que sur celles qui en sont le plus proche : moyenne de 10 par an sur 3 ans ;
  • des séminaires ponctuels, par exemple, celui du 16 janvier 2015, à la MSHA (Christian Basac, pr U. Lyon 2 : "Composés vs syntagmes en anglais. L’exemple de minority language vs language of minority(ies)" ;
  • des journées d’études internationales portant sur les trois macro-lotions du projet sont prévues. Ainsi, le 5 juin 2015, s’est déroulée à la MSHA la journée Contours et usages de la notion de langue régionale en Europe avec 8 communiquants.

La réalisation du projet débouchera sur la publication en ligne et sur papier des résultats, en particulier un volume réunissant l’ensemble des études portant sur les 3 notions centrales. La base de données CLME ("catégorisation des langues minoritaires en Europe", http://www.msha.fr/baseclme) est en outre enrichie et développée dans le cadre de ce projet.

Coordinateurs du projet

  • Alain Viaut (directeur de recherche CNRS, UMR 5478 IKER (CNRS - Université Bordeaux Montaigne / UPPA) pour l’ensemble du projet et pour sa partie proprement linguistique ;
  • Sébastien PLATON (CRDEI) pour la partie juridique du projet.

Une allocation post-doctorale d’une année a été attribuée sur ce projet à Antoine Pascaud (IKER).

Laboratoires impliqués

  • UMR 5478 IKER (CNRS - Université Bordeaux Montaigne / UPPA, Bayonne - Bordeaux),
  • EA 506 CRDEI (Centre de recherche et de documentation européennes et internationales, Université de Bordeaux, Faculté de Droit et Science politique, Bordeaux).
  • Laboratoire de Linguistique théorique et appliquée (LTPL/LLTA, Лаборатория теоретической и прикладной лингвистики / Département de Linguistique générale et russe de la Faculté des Lettres de l’Université de Russie de l’amitié des peuples RUDN, Moscou).

Document complémentaire

Appel à projets 2014